Questions fréquentes

Un traducteur... pourquoi?

Parler couramment une langue étrangère ne signifie pas être capable d'adapter un message d'une langue à une autre. De même, utiliser des logiciels de traduction peut certes s'avérer utile pour traduire quelques mots mais ne vous y fiez jamais à 100%. Traduire est un métier qui fait appel à des compétences spécifiques.

Traducteur, interprète... quelle différence ?

Même si les deux métiers reposent sur la maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, il s'agit bien de deux disciplines distinctes qui font appel à des compétences différentes. En effet, un traducteur traduit, par écrit, un texte dans une autre langue. Un interprète, lui, transpose oralement un discours dans une autre langue.

Un traducteur... peut-il TOUT traduire ?

Pour pouvoir traduire un texte, il faut connaître le domaine dont il est question. Le secteur de la traduction est très vaste (traduction juridique, technique, médicale, littéraire, etc.) et il est impossible de maîtriser tous les domaines. C'est pour cette raison que le traducteur décide de se spécialiser dans des secteurs qu'il affectionne et qu'il connaît. C'est la seule manière de pouvoir offrir à ses clients des traductions de qualité.

Vous traduisez... dans toutes les langues ?

Les personnes ne comprennent pas toujours pourquoi un traducteur ne traduit que vers sa langue maternelle. Même s'il maîtrise parfaitement une langue étrangère, un individu ne peut pas connaître parfaitement toutes les nuances, spécificités ou tournures qui lui sont propres. En effet, une langue, ce n'est pas juste une suite de mots mais avant tout une culture. On peut très bien parler couramment une autre langue, mais on ne la maîtrisera jamais aussi bien que sa langue maternelle.

Relecture, révision... quelle est la différence?

La relecture vise à relire et corriger un texte au niveau de la grammaire, de l'orthographe et du style. Ce texte n'est pas forcément une traduction et si c'est le cas, la relecture peut se faire sans avoir recours au texte d'origine.

La révision d'une traduction consiste à comparer, mot par mot, le texte traduit avec le texte d'origine et corriger, si nécessaire, les éventuelles erreurs de traduction ou de style.

Une traduction... combien ça coûte ?

Un traducteur facture souvent au mot, même si certains préfèrent facturer à la ligne. Les prix varient en fonction de la langue, de la technicité ou du délai de la traduction.